Sep
02

RESTITUTION D’UNE PARTIE COMMUNE ET ARTICLE 31

 

Restitution d’une partie commune : le copropriétaire n’a pas à prouver son préjudice

 

Si un copropriétaire demande la restitution d’une partie commune : il n’a pas à prouver son préjudice

Un copropriétaire peut-il demander la restitution d’un bout de couloir litigieux qui est devenu une partie privative ? Oui, si l’on se fonde sur l’article 31 du Code de procédure civile qui dispose que l’action est ouverte à tous ceux qui ont un intérêt légitime au succès ou au rejet d’une prétention.

Aussi, un copropriétaire peut agir en restitution d’une partie commune sans avoir à prouver son préjudice.

Fondement de l’intérêt à agir en restitution d’une partie commune

Concernant cette affaire, un copropriétaire acquiert du syndicat des copropriétaires un nouveau lot.

Dans l’acte de vente, il est précisé que l’acquisition comporte deux pièces et un couloir les desservant.

Pourtant d’autres copropriétaires ont assigné le syndicat des copropriétaires en restitution du couloir et remise en état des lieux. En effet, ils soutiennent qu’il s’agissait d’une partie commune.

Lire la suite, Cliquez Ici

Source et photo : monimmeuble.com

Vous pouvez lire aussi :

comment garder son acheteur

pas de location saisonnière dans la copropriété

avant après comment construire sa terrasse avec des palettes 

comment changer la destination d’un immeuble

Vous souhaitez intégrer un réseau de mandataire immobilier composé de négociateurs immobiliers confirmés ?

Recevez notre Brochure : CLIQUEZ ICI ou Recevez notre Comparatif : CLIQUEZ ICI

Agent mandataire immobilier – Négociateur immobilier – Agent immobilier – Agent commercial immobilier – Agent co immobilier – Chasseur immobilier – Consultant immobilier