Déc
05

Devenir un expert du marché immobilier local parisien

Devenir un expert du marché immobilier local constitue la meilleure façon de trouver et de tirer profit de toutes les opportunités que votre métier peut vous offrir. En effet, les offres les plus avantageuses ne frapperont pas d’elles-mêmes à votre porte, elles doivent se chercher. On vous donne ici la démarche à suivre pour arriver à maitriser les offres immobilières de votre localité et ce, afin que vous puissiez émerger et vous distinguer des concurrents.

Se déplacer en personne pour les visites

La première façon de maitriser le marché immobilier local est de se déplacer pour aller à la découverte de ce qui vous entoure. Ainsi, vous aurez la possibilité de remarquer les projets immobiliers en cours de construction dans votre zone d’intervention.

Ce sera également l’occasion de vous familiariser avec les infrastructures existantes telles que les rues piétonnes, les pistes cyclables, les arrêts de bus… Vous découvrirez par la même occasion la longueur de certains trajets et pourrez montrer à vos clients que vous maitrisez bien votre terrain.

Les endroits stratégiques comme les gares et les aéroports doivent rester dans votre radar lorsque vous aurez à situer précisément les biens immobiliers qui vous sont confiés, car ils constitueront autant d’atouts pour la vente ou la mise en location.

Faire des études approfondies du marché

Un bon expert immobilier effectue une veille constante afin de pouvoir suivre l’évolution du marché immobilier local, mais aussi plus largement, au niveau régional, national… Pour ce faire, il lit l’actualité immobilière dans les journaux et sur internet et est toujours le premier à savoir le prix de l’immobilier dans ses zones de prospection.

Il sait aussi lorsque des constructions propres à rendre un quartier plus attractif sont en cours. Mieux encore, il connait avec précision l’état de développement du marché du côté de ses concurrents.

L’expert du marché immobilier local se rend bien compte qu’il évolue dans un secteur très évolutif et reste donc à l’affût du moindre changement. On ne s’étonnera pas de découvrir qu’il est au courant du fait qu’un ancien client  procède à la rénovation de son bien immobilier pour lui ajouter l’atout qui lui manquait pour vendre, un garage.

Il connait jusqu’aux types de biens immobiliers qui composent sa ville.

En allant au fond des choses, le conseiller immobilier se donne l’occasion de démontrer son professionnalisme et ses compétences auprès de ses clients. Il contribue alors à l’augmentation de sa propre notoriété et déniche plus facilement les offres les plus lucratives.

C’est aussi pour dire que le bon expert du marché immobilier local devient une source précieuse d’informations. Il n’hésite pas à les partager sur les réseaux sociaux, dans ses campagnes d’emailing et ses articles de blog.

Tisser des relations avec la localité

L’un des moyens que l’on peut conseiller également à l’agent immobilier pour maitriser au mieux le marché local est de tisser des relations avec les entreprises et les commerces locaux. Ainsi, ils viendront naturellement à lui en cas de changement de lieu d’implantation tout en devenant ses références pour attirer de nouveaux clients.

S’agissant d’un concept gagnant-gagnant, le conseiller immobilier aura en retour à conseiller également ses entreprises partenaires si ses propres clients recherchent des intervenants dans d’autres domaines que l’immobilier.

Participer à la vie locale

Pour finir, participer à la vie de la localité constitue aussi un bon moyen pour se spécialiser dans le marché immobilier local. En intégrant le club sportif de votre ville, en investissant dans le bénévolat ou encore en rejoignant des groupes de loisirs, vous donnez un coup de pouce à votre activité dans l’immobilier.

Le fait est que vous deviendrez plus facilement une figure remarquable de la communauté qui sait aussi tirer profit du bouche à  oreille pour connaitre les évolutions du marché immobilier dans sa localité.

 

Crédit photo : CC0 Creative Commons
Libre pour usage commercial
Pas d’attribution requise