1698806_1502448351_1579985-1474293306-immobilier-symbole-devise_565x377p

Cette tendance, qui se constate depuis l’été 2017, semble même s’accélérer. Fin janvier, le nombre de compromis signé était en recul de 10,8 % par rapport aux trois mois précédents. Un décrochage que Michel Mouillart, porte-parole du baromètre, explique par plusieurs facteurs. Le premier, c’est le fait que les acquéreurs ne peuvent désormais plus compter sur une amélioration des conditions de crédit. Par ailleurs, ʺla remise en cause du PTZ sur les territoires où la demande est financièrement la plus fragile et la suppression des aides personnelles à l’accession dégradent la solvabilité des acheteurs modestesʺ, décrypte-t-il.

La suite: https://goo.gl/eQWd8T

COPROPRIÉTÉ – ACTION EN JUSTICE DU SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES

Se plaignant d’infiltrations se produisant dans le parking situé immédiatement sous la terrasse, le syndicat des copropriétaires Le Vermeil avait agi contre le propriétaire d’un lot incluant la jouissance privative d’une terrasse, la société ISOLA 2000.

Pour rejeter cette demande, l’arrêt retient que le litige, qui concerne la mise en cause de la responsabilité d’un copropriétaire par le syndicat des copropriétaires, est soumis aux dispositions de la loi n° 65-557 du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis et non au régime jurisprudentiel de la responsabilité pour trouble anormal du voisinage.

En statuant ainsi, alors qu’un syndicat des copropriétaires peut agir à l’encontre d’un copropriétaire sur le fondement d’un trouble anormal du voisinage, la cour d’appel a violé le principe selon lequel nul ne doit causer à autrui un trouble excédant les inconvénients normaux du voisinage.

C.Cass., 3e chbre civ., 11 mai 2017, Syndicat des coproprié- taires Le Vermeil c / Société de gestion d’Isola 2000

images (2)

La solution : vendre les murs et ne conserver uniquement que l’usage de leurs biens. Cela permet d’abord aux seniors détenteurs d’un patrimoine immobilier de dégager immédiatement des liquidités.

Les risques de bulle immobilière guettent les métropoles mondiales

Une étude pointe du doigt les risques de bulle immobilière qui sont en train de s’accroître dans les grandes métropoles du monde. Toronto est la ville la plus à risque. Les signes de surchauffe augmentent également à Stockholm, Munich, Vancouver, Sydney, Londres et Hong Kong. Paris n’est pas à l’abri. La suite: http://bit.ly/2yq0JUI

QUEL EST LE PROFIL IDÉAL DE L’AGENT IMMOBILIER SELON VOUS ?

  • Rédigé par HT immobilier

Immonot.com, premier site immobilier national d’annonces notariales, présente les résultats d’une enquête qui dresse le portrait-type du négociateur immobilier idéal. Collaborateur direct du notaire, il prospecte auprès des propriétaires pour proposer de nouveaux biens à la vente. Il est un intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur et participe aux négociations financières.

FOCUS SUR LES QUALITES REQUISES POUR CE SPECIALISTE DE L’IMMOBILIER

Cette enquête, menée en août 2016 auprès d’une centaine d’études notariales négociatrices, permet de mieux cerner le métier de négociateur immobilier et les attentes en termes de profil recherché. Ainsi, le négociateur idéal doit être présent sur les réseaux sociaux, disposer d’un site web dédié, être équipé d’un smartphone… En somme, il doit maîtriser les codes de l’ère digitale.
C’est également un “homme/femme” de terrain. Il connaît tous ses biens sur le bout des doigts, a une parfaite connaissance de son secteur, le sens du contact… et une motivation à toute épreuve. Commercial dans l’âme avant tout, il doit également disposer d’une solide formation juridique. En outre, un attrait en matière de publicité et de communication est recherché chez un négociateur immobilier. Enfin, sa rémunération comprend bien évidemment une part variable, en fonction des ventes réalisées.

 Découvrez dans l’infographie ci-dessous tous les résultats de cette enquête

 

À PROPOS D’IMMONOT.COM

Immonot.com est un portail immobilier du Groupe Notariat Services qui propose aux particuliers plus de 80 000 annonces immobilières de notaires sur toute la France. Riche en contenus, le portail a pour vocation d’informer les particuliers sur les missions du notaire et les dernières mesures juridiques, fiscales et immobilières. Les internautes peuvent également retrouver toute l’actualité du secteur immobilier et les conseils des notaires en vidéo. En parallèle, Immonot.com propose un service de ventes interactives « 36h immo », qui permet de réaliser une transaction immobilière en ligne, à mi-chemin entre la vente classique et la vente aux enchères. Immonot.com est également disponible en version mobile, sur Appstore et Android Market. Retrouvez l’actualité d’Immonot sur Twitter, Facebook, Google + , Instagram et Youtube.

A PROPOS DU GROUPE NOTARIAT SERVICES

Entreprise familiale forte de 50 années d’expérience, le Groupe Notariat Services est dédié à la promotion de la profession notariale. Spécialisé dans les nouvelles technologies, le Groupe conçoit et réalise divers outils de communication pour les notaires : sites internet, logiciels, objets publicitaires et prestations graphiques. La société édite également 23 magazines d’informations et d’annonces immobilières notariales, diffusés dans toute la France. Afin d’apporter un nouveau souffle à la profession, le Groupe a créé les Assises de la Négociation Immobilière Notariale, qui réunissent une fois par an les professionnels du secteur et proposent de nombreuses formations. Enfin, Notariat Services est à l’origine du premier réseau national de la négociation immobilière.

Mar
03

PROSPECTION IMMOBILIÈRE : TOUT SAVOIR SUR LES RECETTES QUI MARCHENT

Comment intégrer la prospection dans sa stratégie d’acquisition de nouveaux mandats ? « . Yann Raoult, Fabrice Boyer, Denis Beauville et Frédéric Eppler répondent à cette question essentielle pour les professionnels de l’immobilier.

photo : prospection-immobiliere-journal-de-lagence

En immobilier, la prospection est la base de tout : c’est elle qui permet de labourer le terrain, de prendre contact avec les prospects et in fine de rentrer des mandats de vente. Malheureusement, la perspective d’aller sur le terrain semble enchanter de moins en moins les agents immobiliers, qui trouvent toutes les raisons (souvent mauvaises) de préférer d’autres leviers d’acquisition – nécessairement moins efficaces. Or, la prospection immobilière est aujourd’hui rendue plus efficiente, et bien plus agréable, à la faveur des outils digitaux de prospection.

Yann Raoult : «La clé, c’est le suivi !»

Yann Raoult est courtier en immobilier résidentiel. Il nous donne son conseil pour la prospection immobilière.

Ma vision de la prospection immobilière

« Je comprends le goût amer de certains pour la prospection immobilière, parce que je ne l’aime pas non plus. Mais puisque c’est une obligation, et non pas une option, je me dis que c’est un peu de “douleur bien acceptable” pour beaucoup de plaisir, à savoir trouver davantage de clients à servir. La prospection immobilière, c’est comme le sport : on n’a pas toujours envie d’y aller, on a mal aux muscles, on souffre, mais qu’est-ce qu’on se sent bien après ! »

Mes conseils pour intégrer la prospection à sa stratégie

« 1. Commencez par vous fixer des objectifs. Calculez le volume de personnes à qui vous devez parler pour obtenir le nombre de rendez-vous dont vous avez besoin. Pour cela, on utilise donc 2 valeurs : le volume de conversations et le nombre de rendez-vous. S’il vous faut 15 conversations pour 1 rendez-vous et que vous prévoyez d’obtenir 5 rendez-vous par semaine, vous devrez parler à 75 personnes. Ramené à l’échelle quotidienne, ça donne 15 conversations par jour. Quand je démarre ma prospection, je me fixe 2 objectifs : parler à 15 personnes ou obtenir 1 rendez-vous. Au premier des 2 objectifs atteints, je m’arrête. Et j’ai ainsi le sentiment – gratifiant – du travail accompli.

  1. Bloquez du temps pour faire votre prospection immobilière. Personnellement, je me bloque une plage horaire de 2 heures le matin, 4 à 5 jours par semaine – parce que j’ai plus d’énergie le matin, que le téléphone sonne moins, et qu’en fin de matinée, je sais que l’indispensable est fait. La prospection, c’est 20 % de mon temps et 80 % de mes revenus ! Alors ça mérite de dégager un créneau dans son agenda.
  2. Préparez-vous en amont. Établissez une liste de contacts la veille pour pouvoir démarrer directement le matin. Préparez une liste trois fois plus longue que le nombre de conversations à réaliser pour pallier les imprévus (répondeurs, contacts absents, mauvais numéros).
  3. Soyez dans l’action. Prenez des notes pendant vos conversations que vous enregistrerez dans votre base de données. Ainsi, en prévision de la prochaine rencontre, vous pourrez relire l’échange et personnaliser votre approche du prospect. Dès que vous rentrez en agence, planifiez tout de suite le prochain contact avec la personne – la clé, c’est le suivi ! Ici, il est pratique d’avoir un bon logiciel immobilier qui vous signale les contacts à rappeler au bout de quelques mois. »

Fabrice Boyer : «Rencontrer et qualifier un maximum de prospects, voilà l’objectif !»

Fabrice Boyer est responsable de formation. Il s’appuie sur son expérience du terrain pour aider les agents immobiliers à performer et à se différencier.

Ma vision de la prospection immobilière

« Comme tout bon commerçant, un agent immobilier doit avant tout se faire connaître. S’il veut être sollicité par ses futurs clients, il doit montrer qu’il existe, proposer ses services, être reconnu comme LE professionnel de son secteur, et avoir des produits en stock qui puisse répondre à la demande, se différencier de la concurrence et rester dans la fourchette de prix du marché local. S’il ne réunit pas ces conditions, il ne fera pas d’affaires.

La prospection immobilière est génératrice de proximité avec les habitants du secteur. La proximité fabrique de la notoriété. La notoriété pousse à la confiance. La confiance permet d’obtenir des mandats exclusifs. Et les mandats exclusifs génèrent du chiffre d’affaires. En outre, l’agent immobilier a besoin de prospecter pour toujours être le premier sur l’info – le levier idéal pour obtenir un mandat exclusif. »

Mes conseils pour intégrer la prospection à sa stratégie

« Une prospection immobilière réussie nécessite d’appliquer 4 règles d’or :

  1. Prospection rime avec préparation. Le professionnel doit d’abord préparer son “pitch” en fonction de l’objectif qu’il s’est fixé. Il doit se préparer à rencontrer des gens : être bien dans sa peau, bien dans sa tête.
  2. Prospection rime avec concentration. Le professionnel doit prioriser un secteur défini d’environ 1500 foyers et concentrer ses efforts sur ce secteur ciblé.
  3. Prospection rime avec planification et répétition. Le professionnel doit organiser sa prospection de manière stratégique, à la manière d’une véritable conquête de secteur. Il doit planifier ses passages de manière à être sûr de revenir toutes les 3 à 6 semaines maximum.
  4. Prospection rime avec variation. Variation des méthodes de prospection, des sources de prospects et des messages diffusés.Dernier conseil : quand je pars sur le terrain, mon objectif n’est pas de rentrer des mandats. Cela m’évite bien des déceptions. Non, je pars en prospection pour rencontrer des gens, me présenter, développer mon réseau de prescripteurs, proposer mes services, connaître mon secteur, accroître et asseoir ma notoriété. Je garde toujours cette question à l’esprit : “Qu’est-ce que je peux faire aujourd’hui pour que mes clients se souviennent de moi lorsqu’ils auront un projet immobilier ?” »
  5. C’est inéluctable : la réussite de l’agent immobilier passe par la prospection immobilière. Personnellement, je définis mon périmètre d’action, j’îlote” mon secteur en parcelles de 2 heures de prospection, je crée une base de données de mes prospects qualifiés, je planifie et varie ma prospection, je répète mes passages, et enfin j’apporte les preuves de ma réussite à mes prospects. Me voici CONNU et RECONNU, en route vers le succès !

Frédéric EPPLER : «la prospection doit être intégrée à votre stratégie commerciale»

Frédéric EPPLER Inbound marketer, accompagnent depuis 2008 les professionnels de l’immobilier dans leur transformation digitale.

Ma vision de la prospection immobilière

En 2017, plus que jamais, la prospection immobilière passera – en partie – par le digital. Cela signifie que tout en gardant les bases de votre métier – aller sur le terrain à la rencontre de vos futurs clients – il vous faudra mêler prospection immobilière et digitale afin d’aller au-delà des seuls outils et supports physiques.

Mes conseils pour intégrer la prospection à sa stratégie

1- Définissez des objectifs pour votre prospection. Avant de démarrer, vous devez absolument déterminer ce que vous cherchez à accomplir avec votre prospection. Ces objectifs peuvent être génériques (Prendre des mandats exclusifs, Déclencher des estimations de biens, Accroître la notoriété de sa marque…),  mais il peut également s’agir d’objectifs chiffrés (Boîter dans X boîtes aux lettres dans la journée, Prendre contact avec X prospects vendeurs dans la semaine, Rentrer X mandats exclusifs dans le mois, pour X % de taux de transformation espéré…)

2- Apprenez à connaître vos prospects. Savoir à qui vous vous adressez lors de votre démarchage. C’est peut-être une évidence, mais vous devez connaître les 3 profils de vos prospects avant de vous lancer (Le vendeur qui a déjà effectué des démarches pour commercialiser son bien, Le vendeur qui souhaite céder sa propriété mais n’a pas encore entamé de démarches, Le propriétaire qui n’a pas l’intention de vendre pour le moment, mais qui pourrait le faire plus tard). Faire un point sur l’historique client avant de vous lancer.

3- Pour progresser, vous devez aussi mesurer. Une autre notion à intégrer pour réellement aimer la prospection immobilière (Le suivi de vos performances.

4- Attirez les prospects à vous. Enfin, dernière astuce pour optimiser votre prospection immobilière : n’utilisez pas les mêmes supports que vos concurrents, appuyez-vous sur des outils digitaux. Soyez original et créatif, inventez des supports inédits et utilisez vos couleurs pour que les prospects reconnaissent votre marque. Consolidez votre travail de prospection terrain en le prolongeant grâce aux outils digitaux : blog, emailing, marketing SMS, site web… INSPIREZ VOS FUTURS CLIENTS.

Les villes du Grand Paris où il faut investir

Les villes du Grand Paris où il faut investir : Société du Grand Paris

Soixante-huit nouvelles gares, quinze ans de travaux, 200 kilomètres de lignes de métro supplémentaires, 28 milliards d’euros d’investissement… les chiffres du Grand Paris, l’un des plus grands projets de transports urbains que la France ait comptés, ont de quoi donner le tournis. Et pour cause, « la transformation de la région du Grand Paris est aujourd’hui le seul projet mondial de cette envergure », explique Léo Attias, président de FIABCI-France, le think tank français de l’industrie immobilière international.

« L’immobilier s’appréhende sur le long terme, rappelle Thomas Lefebvre, spécialiste du Grand Paris chez Meilleursagents.com. Il est donc intéressant de commencer à réfléchir dès à présent à un investissement immobilier situé près de l’une des gares du Grand Paris. » Investir intelligemment, aujourd’hui, c’est parier à moindre risque sur une belle plus-value dans une dizaine d’années. Dont acte.

Temps de parcours divisés par deux

A l’horizon 2030, près de 1.300 communes d’Ile-de-France seront connectées les unes aux autres via un gigantesque réseau circulaire de métros automatiques autour de la capitale.

C’en sera donc fini des transports ferroviaires qui ne convergent que vers Paris, « un réseau vieillissant et disposé en étoile qui ne facilite pas la vie et le travail », comme le remarque Méka Brunel, présidente d’Ivanhoé Cambridge, qui porte un projet à Ivry-sur-Seine.

Il faudra seulement trente-sept minutes pour aller de Champigny-sur-Marne à La Défense, contre une heure aujourd’hui, ou encore trente minutes de Villejuif à Saint-Denis, soit moitié moins de temps qu’actuellement. En prime, certaines lignes de métro déjà existantes seront prolongées, telles que la 11 ou la 14.

Le Grand Paris, c’est demain

Les échéances peuvent sembler lointaines, et, pourtant, l’implantation des nouvelles gares crée d’ores et déjà des opportunités d’achat intéressantes pour les investisseurs particuliers. D’autant que le prolongement de la ligne 14, au nord de la capitale, sera effectif dès 2019.

Certains promoteurs ont déjà lancé la construction de logements neufs, livrables dans un an ou deux. « L’arrivée de nouveaux transports et de commerces a toujours créé de l’engouement sur l’immobilier et une hausse des prix », constate Didier Camandona, président de la Fédération nationale de l’immobilier du Grand Paris.

Réhabilitation totale de quartiers

Evoqué en 2001, le Grand Paris Express, du nom du futur réseau, est enfin entré en phase opérationnelle. A Champigny-sur-Marne, à Châtillon ou encore à Maisons-Alfort, les travaux ont commencé. Le président du directoire de la Société du Grand Paris, Philippe Yvin, l’assure : « Les premières livraisons interviendront en 2022, entre Boulogne-Billancourt et Noisy-le-Grand, sur la ligne 15 Sud. »

Avant cela, dans seulement deux ans, Pont-Cardinet, Clichy et Saint-Ouen seront nouvellement desservis par le prolongement de la ligne 14 depuis la gare Saint-Lazare.

Le Grand Paris, ce n’est pas seulement de futurs gains de temps. Ce nouveau réseau va totalement désenclaver certaines villes, pourtant parfois très proches de la capitale, telles que Bagneux ou encore Clamart, aujourd’hui seulement desservies par des trains bondés et à la peine, et redessiner le visage de celles-ci.

« Le projet va modifier tout le paysage, tant par les transports que par la transformation immobilière, qui va donner une nouvelle vie urbaine à ces territoires », ajoute Léo Attias. Les gares du Grand Paris « ne seront pas de « simples » gares », prévient Didier Camandona, de la Fnaim. Entendez par là non pas des bâtiments de passage juste bons à drainer des voyageurs, mais, au contraire, « des centres de vie agrémentés de commerces, de bureaux et d’équipements publics ». C’est du moins ce que promettent, sur le papier, les projets sélectionnés dans le cadre de l’appel « Inventons la Métropole du Grand Paris ».

Le Grand Paris dans son ensemble est donc voulu comme une réhabilitation, voire une renaissance des quartiers où les gares seront implantées. D’où l’intérêt d’investir dans les mois qui viennent près de l’une d’elles, avant l’envolée des prix.

Un impact d’au moins 10 % sur les prix

« Les prix de ces quartiers vont augmenter de 10 à 15 % quasiment dès l’ouverture de la station, prédit Olivier Colcombet. A moyen terme, la plus-value pourrait même représenter de 20 à 40 % selon les villes. » A titre d’exemple, Saint-Denis (93), qui connaît une importante transformation depuis les installations successives de plusieurs entreprises, a vu ses prix augmenter de 14 % en dix ans. En 2023, la gare de Saint-Denis-Pleyel sera le plus gros noeud d’interconnexions de la région. Il y a donc fort à parier que l’immobilier y prendra encore de la valeur (3.030 €/m2 en moyenne aujourd’hui dans l’ancien).

Les villes du Grand Paris où il faut investir

Les villes du Grand Paris où il faut investir

Privilégier la ligne sud

« Il existe de très belles opportunités immobilières aujourd’hui entre l’autoroute A86 et le périphérique », confirme Philippe Yvin. Comprendre : dans les villes bientôt desservies par la ligne 15 Sud.

A première vue, le quartier de l’Institut Gustave-Roussy (IGR), à Villejuif (94), hôpital et centre de recherche européen sur le cancer, n’a rien pour faire rêver. Pourtant, dans cinq ans, les parkings et les immeubles des années 1960 auront laissé la place à une gare futuriste et à une pléiade de nouveaux commerces, bureaux et logements. La ville est appelée à devenir un important pôle de recherche sur la santé. La demande de logements d’étudiants et de jeunes chercheurs devrait sérieusement augmenter dans les années à venir.

Des prix attractifs

Les prix des biens situés autour de la future gare sont encore abordables et le rendement intéressant : 3.621 €/m2 en moyenne, contre 3.903 €/m2 sur la ville, par exemple, pour Villejuif (rentabilité brute de 5,8 %) ou encore 3.300 €/m2 autour de la gare de Créteil-L’Echat, au lieu de 3.576 €/m2 sur la ville (taux de 6,4 %).

Notez qu’il n’est pas anormal que le prix moyen au mètre carré dans l’ancien autour de la future gare soit souvent inférieur à celui de la commune (voir le tableau), celle-ci étant située, on l’a vu, dans un quartier à réhabiliter.

« Pour acheter à Saint-Ouen, bientôt desservi par la 13 et la 14, il faut se dépêcher, car les prix ont augmenté de 5 % cette année. C’est la seule ville du Grand Paris où l’on ressent déjà une certaine tension immobilière, analyse Didier Camandona. Pour les autres villes situées le long de la ligne 15 Sud, si l’on achète aujourd’hui un bien neuf livré dans deux ans, il est quasiment certain que la plus-value dix ans plus tard sera conséquente.  » La hausse annuelle de l’immobilier observée en 2016 est, en effet, davantage due à la bonne santé générale du marché qu’à la construction du futur métro du Grand Paris.

Il est, selon nous, en revanche, encore trop tôt pour s’intéresser aux villes dont la gare ne sera pas livrée avant 2024, hormis Massy, en pleine expansion et bénéficiant déjà d’un grand réseau de transport (voir carte pages 4 et 5).

Vous trouverez ci-après nos huit villes préférées, où tous les paramètres sont réunis pour réussir une bonne opération, ainsi qu’un tableau exclusif des prix au mètre carré dans les quartiers des nouvelles gares du Grand Paris (dans un rayon de 1.000 mètres au maximum autour de la gare) et les comparant aux prix de la ville.

Dossier réalisé par Sandra Mathorel

Que serait Paris sans ses boulangeries à tous les coins de rues ?

top-boulangeries-paris

Certaines boulangeries parisiennes sont de véritables institutions dans la capitale. C’est la mordue de pain Alexandra Muller, de Passion du Pain, qui anime aussi nos visites Paris ZigZag autour du pain, qui a sélectionné les meilleures boulangeries près de chez vous. Vous serez sûrs d’en trouver une pas loin… Une liste d’adresse qui pourrait bousculer vos habitudes !

PARIS CENTRE (1ER – 2ÈME – 3ÈME – 4ÈME – 12ÈME)

paris-centre-meilleures-boulangeries-paris

1ER ARRONDISSEMENT

Aki Boulangerie Japonaise
Cette boulangerie insolite vous fera voyager au Japon. Entre baguettes à la française et pâtisseries nippones, cet endroit nous offre des merveilles.
16, rue Sainte-Anne 75001
7h30 à 20h30, fermée le dimanche

Paris Baguette
Ici, les pains et les tourtes de meule bios sont fabriqués avec respect par un chef de talent. Et en plus, il adore partager et transmettre son savoir-faire avec ses clients !
11, rue Jean Lantier 75001
7h à 20h, fermée le dimanche

2ÈME ARRONDISSEMENT

Stohrer
Cette boulangerie est une véritable institution, c’est une des plus anciennes de la capitale ! La tarte aux pommes parfumées à la vanille Bourbon est particulièrement délicieuse.
51, rue Montorgueil 75002
7h30 à 20h

3ÈME ARRONDISSEMENT

Ernest et Valentin
La spécialité de cette boulangerie ? Le pain châtaigne, figues et noix enrobé de pavot. On adore la cuisson parfaite, la douceur et la gourmandise des petits pains d’Ernest et Valentin.
42, rue Réaumur, 75003
7h à 20h, fermée le dimanche

Du Pain
Ici, le pain est conçu avec une farine de blé bio qui provient d’un moulin artisanal. Des baguettes faites dans les règles de l’art…
20, boulevard des Filles du Calvaire 75003
8h à 20h, fermée le lundi

4ÈME ARRONDISSEMENT

Aux Petits Versailles du Marais
Ici, le pain et les pâtisseries valent vraiment le coup. On a craqué pour la baguette craquante de tradition aux graines.
1, rue Tiron 75004
7h à 20h, fermée le dimanche

12ÈME ARRONDISSEMENT

Boulangerie Bo
Ici, on prend plaisir à savourer les merveilles que nous concocte cette boulangerie bio, devant une façade typique des boulangeries d’antan.
85 bis, rue de Charenton 75012
7h à 20h, fermée le mercredi

Le Blé Sucré
Le Blé Sucré nous offre un pain au chocolat au feuilletage parfait. Une version sans pareil à déguster dans le square arboré près de la boutique.
7, rue Antoine Vollon 75012
7h à 19h30, fermée le lundi

La Badine de Martine
La baguette de tradition Française Label Rouge est tellement croustillante… Ce n’est pas un hasard, elle est conçue dans le plus pur respect du décret de 1993.
74, rue Crozatier 75012
6h30 à 20h30, fermée le jeudi

 

RIVE GAUCHE (5ÈME – 6ÈME – 13ÈME – 14ÈME)

carte-boulanger-05

5ÈME ARRONDISSEMENT

Le Marie
Cette boulangerie, idéalement située dans le 5ème arrondissement, propose une baguette exceptionnelle : un pain de tradition au curry, épicé et parfumé.
16, rue Mouffetard 75005
7h à 20h30, fermée le dimanche

Bruno Solques
Ici, tout est différent : le pain est cuit au feu de bois et un esprit rustique et atypique règne dans la pièce. On plonge immédiatement dans un monde intrigant et passionnant. On a particulièrement adoré le pain aux noix.
243, rue Saint-Jacques 75005
8h à 19h, fermée le samedi et le dimanche

6ÈME ARRONDISSEMENT

Boulangerie Carton
La rue de Buci foisonne de petits commerces, mais c’est la Boulangerie Carton que l’on préfère grâce à sa baguette de tradition aux graines craquantes ! Un pur plaisir !
6, rue de Buci 75006
7h à 20h, fermée le lundi

Bread & Roses
Bread & Roses nous propose un pain de seigle aux céréales qui affirme son caractère. Notre conseil ? Le déguster avec une fine tranche de saumon et une petite touche de citron.
62, rue Madame 75006
8h à 19h, fermée le dimanche

13ÈME ARRONDISSEMENT

Boulangerie Bosson
La Boulangerie Bosson vaut le détour, ne serait-ce que pour sa tourte de meule Bio au levain naturel. L’idéal pour un pain aromatique et de longue conversation.
73, Boulevard Auguste Blanqui 75013
Du mardi au samedi de 7h à 20h et le dimanche de 7h à 15h, fermée le lundi

14ÈME ARRONDISSEMENT

Aux Délices du Palais
Si cette boulangerie porte ce nom, ce n’est pas un hasard. C’est elle qui a fourni pendant une année le Palais de l’Elysée. Une bonne adresse pour goûter la baguette du Président !
60, Boulevard Brune 75014
6h30 à 20h, fermée le mercredi

Dominique Saibon
Le dimanche, on court chez Dominique Saibon pour déguster au petit-déjeuner la baguette Sarrazin, fabriquée sur place avec de la farine de tradition Française et de la farine de Sarrazin. On adore sa fraîcheur, son croustillant et ses arômes.
77, Avenue du Général Leclerc 75014
7h30 à 20h30, fermée le lundi

 

PARIS NORD-OUEST (8ÈME – 9ÈME – 17ÈME – 18ÈME)

meilleures-boulangerie-paris-nord-ouest

8ÈME ARRONDISSEMENT

Maison Julien
Le fameux pain « vertueux » sera proposé en exclusivité dans la boutique tout au long du mois de mai. Une version parfaite de la baguette qui s’invite sur nos tables au printemps.
73, avenue Franklin Roosevelt 75008
6h30 à 20h

9ÈME ARRONDISSEMENT

Panifica
Une envie de déguster du pain face au Sacré Coeur ? Bienvenue au Panifica pour des baguettes réalisées avec une farine d’épeautre bio, agrémentées de graines de courges, de fruits secs et parfumées par un mélange d’épices tenu secret…
15, avenue Trudaine 75009
7h30 à 19h30, fermé le samedi et le dimanche

La Boulangerie Verte
Paris foisonne de boulangeries bios. La Boulangerie Verte en est un des meilleurs exemples grâce à son petit pain bio énergétique et très gourmand.
60, rue des Martyrs 75009
Fermé le samedi et dimanche

17ÈME ARRONDISSEMENT

La Fille du Boulanger
La boulangerie nous offre une jolie touche de féminité pour un pain à la fois rustique et moderne. La fameuse « fille du boulanger » est une jeune femme tombée dans le pain dès son enfance grâce à son papa meunier de métier.
38, rue des Batignolles 75017
7h à 20h, fermée le dimanche

Emile & Jules
Ici, les pains sentent la vanille, l’amande et le caramel. On adore le pain nature qui nous offre une croûte fine et orangée et on admire sa belle croûte craquelée et sa douce mie. Sans compter que la farine écrasée à la meule de pierre provient de la ferme familiale dans les Yvelines.
18, rue de la Terrasse 75017
7h à 20h30, fermée le dimanche

18ÈME ARRONDISSEMENT

Le Grenier à Pain

Le pain de Djibril Bodian a nourri le locataire de l’Elysée. C’est aussi le Lauréat 2010 et 2015 de la meilleure Baguette Parisienne. On y court, on y vole…
38, rue des Abbesses 75018
7h30 à 20h, fermée le mardi et le mercredi

Boris Lumé
Lors de votre balade dominicale dans Montmartre, venez admirer la façade classée au monument historique, mais surtout goûter aux petits pains de Boris Lumé.
48, rue Caulaincourt 75018
7h30 à 20h30, fermée le lundi

 

PARIS EST (10ÈME – 11ÈME – 19ÈME – 20ÈME)

meilleures-boulangeries-paris-nord-est

10ÈME ARRONDISSEMENT

Boulangerie Liberté
Chez Liberté, le parti pris est de montrer les coulisses de la fabrication des pains. Cette boulangerie nous montre l’invisible et construit avec le client une relation de partage et de confiance. On adore le concept !
39, rue des Vinaigriers 75010
7h30-20h15, fermée le samedi et le dimanche

Boulangerie Julhes
Cette boulangerie est une institution dans le 10ème arrondissement. On doit son succès à son painb fermier et à sa croûte épaisse et caramélisée.
60, rue du Faubourg Saint-Denis 75010
Du lundi au vendredi de 7h30 à 20h, le samedi de 8h à 20h, le dimanche de 8h à 14h

11ÈME ARRONDISSEMENT

Les Délices de Parmentier
Cette boulangerie propose des produits plus alléchants les uns que les autres. La tarte aux noix, les viennoiseries et les baguettes nous invite au voyage des saveurs. Le pain de campagne aux fruits secs est un délice.
142, avenue de Parmentier 75011
7h à 12h et 14h à 20h, fermée le lundi

Utopie
Cette boulangerie nous propose des produits insolites : le pain au thé vert matcha (disponible le week-end) est une explosion de saveurs, mais tout en douceur…
20, rue Jean-Pierre Timbaud 75011
7h à 20h, fermée le lundi

19ÈME ARRONDISSEMENT

Panetteria Véronique Mauclerc
Véronique Mauclerc nous propose un pain cuit dans un four à Gueulard, un four qu’on ne trouve presque plus dans les boulangeries parisiennes et qui demande un rare savoir-faire.
83, rue de Crimée 75019
8h à 13h30 et 15h30 à 20h, fermée le mardi

20ÈME ARRONDISSEMENT

La Gambette à Pain
La Gambette à Pain honore le métier d’artisan. Les cuissons et la fermentation sont parfaitement maîtrisés, les matières premières sont d’une qualité exceptionnelle et les produits sont ravissants et gourmands !
86, Avenue Gambetta 75020
7h30 à 20h, fermée le samedi et le dimanche

 

PARIS SUD-OUEST (7ÈME – 15ÈME – 16ÈME)

carte-meilleures-boulangeries-paris-rive-gauche

7ÈME ARRONDISSEMENT

Le Moulin de la Vierge
Le Moulin de la Vierge nous propose un pain bio, de qualité et fabriqué avec amour. Un cocktail parfait qui rend ses produits délicieux, comme son pain de seigle aux graines 100% nutrition.
64, rue Saint-Dominique 75007
7h30 à 20h30, fermée le mercredi

15ÈME ARRONDISSEMENT

Des Gâteaux et du Pain
Ici, la Boule noix et raisons nous fait totalement craquer. Elle est croustillante, caramélisée et d’une fraîcheur incroyable. C’est d’ailleurs le cas de tous les produits de cette boulangerie, et c’est pour ça qu’on l’adore !
63, boulevard Pasteur 75015
9h à 20h, fermée le mardi

Boulangerie Lalos – Le quartier du Pain
Ici, la spécialité, c’est le pain Longuet : un pain unique à base de farine de blé, de levain de sarrasin et de levain de froment séché. Ce pavé rustique nous offre une croûte brune caramélisée qui enveloppe une mie grise, dense et alvéolée.
270, rue de Vaugirard 75015
7h à 20h, fermée le dimanche

16ÈME ARRONDISSEMENT

Le Moulin du XVIème
Ici, la baguette de tradition est cuite parfaitement. Les produits du Moulin du XVIème n’ont absolument rien à se reprocher tant ils sont délicieux et concoctés par des artisans passionnés.
152, Avenue de Versaille 75016
7h à 20h, fermée le samedi et le dimanche

Boulangerie Bonneau
Le pain « 100% nature » est tout simplement la perle rare de la capitale. Cette boulangerie en propose sa propre version en fin de semaine pour ravir les gourmets : un pain conçu avec des anciennes variétés de blé.
75, rue d’Auteuil 75016
6h30 à 20h30, fermée le lundi et le mardi

 

 

Le compromis de vente

Le compromis de vente, ou « promesse synallagmatique de vente », est un contrat de vente par lequel acheteur et vendeur s’engagent à procéder à la transaction d’un bien identifié, pour un prix fixé. Il peut être signé sous seing privé, ou chez le notaire.

Le compromis engage les deux parties

Ne signez pas de compromis de vente à la légère : Cet engagement bilatéral est ferme et définitif. En effet, voyez le comme un contrat qui vous lie à la vente, jusqu’à rédaction de l’acte authentique par le notaire. Signer un compromis de vente, c’est ACHETER/VENDRE définitivement le bien désigné, au prix indiqué dans le contrat.

Comment rédiger le compromis de vente ? Où se signe-t-il ?

Vous pouvez rédiger votre compromis de vente vous-même (sous seing privé), ou vous faire aider par un notaire.

La signature permet de fixer plusieurs éléments :
  • l’accord sur le prix total
  • les conditions générales
  • les clauses suspensives
  • la date limite de la signature de l’acte de vente

Faites bien attention aux conditions suspensives et aux clauses concernant le délai de rétractation : Ce sont elles qui fixent la manière dont vous pourrez revenir sur votre décision.

Procédure juridique légale
Contrairement à l’acte de vente qui doit toujours être assigné devant notaire, le compromis de vente peut être signé soit :
  • entre le vendeur et l’acheteur  (sous seing-privé)
  • avec l’aide de l’agence immobilière mandatée qui jouera l’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur
  • devant le notaire représentant les deux parties.