Les prix de l’immobilier à Paris baissent – ils?

Depuis début 2015, le prix de l’immobilier parisien affichait une hausse constante, et bien la tendance semble s’inverser ! En effet, sur les trois derniers mois, les prix des logements anciens à Paris accusent une baisse.

Contre toute attente, et alors qu’ils n’avaient de cesse de progresser et qu’ils avaient atteint des niveaux records, les prix des logements parisiens perdent du terrain !

 Tout ce qui monte finit, tôt ou tard, par redescendre !

En l’espace de trois mois, les prix dans la capitale ont reculé. A Paris, le freinage est sensible depuis le début de l’été . Après des mois et des mois de hausse débridée.

Le prix de l’immobilier dans la Ville Lumière serait-il en train de finalement s’ajuster à la solvabilité des acheteurs ? Quoi qu’il en soit, sur l’année, cette fois, et non plus sur les trois derniers mois, la tendance des prix immobiliers parisiens demeure haussière avec un gain de 6,7 %.

 

Lire la suite, Cliquez ICI

 

[VOUS SOUHAITEZ GAGNER PLUS ?] – 100 % de commission – 100 % GRATUIT – 100 % PRO.

Recevez notre Brochure : Cliquez ICI

Téléchargez notre Comparatif : Cliquez ICI

L’agent immobilier doit il s’assurer de la solvabilité du locataire ?

Après qu’un bail d’habitation, par l’entremise de la société X à laquelle elle avait confié un mandat de recherche de locataires, eut été résilié, pour non-paiement des loyers, avec effet au 1er janvier 2009, et que les occupants, devenus sans droit ni titre, se furent maintenus dans les lieux jusqu’au 13 mai 2011 sans verser d’indemnité d’occupation, la société a été assigné, en raison des manquements commis dans la vérification de la solvabilité des locataires au jour de la conclusion du bail.

Comment écarter la responsabilité de l’agent immobilier ?

L’agent immobilier, responsable d’une opération locative, est tenu, quelle que soit l’étendue de sa mission, de s’assurer de la solvabilité des candidats à la location à l’aide de vérifications sérieuses,

Pour écarter la responsabilité de l’agent immobilier, l’arrêt d’appel retient qu’en l’absence de mandat de gestion, il n’avait pas à s’assurer par des vérifications sérieuses de la solvabilité réelle des locataires.

La réponse de la Cour de Cassation, Cliquez ICI

 

[VOUS SOUHAITEZ GAGNER PLUS ?] – 100 % de commission – 100 % GRATUIT – 100 % PRO.

Recevez notre Brochure : Cliquez ICI

Téléchargez notre Comparatif : Cliquez ICI

Le Digital facilite-t-il l’achat immobilier ?

L’achat immobilier digitalisé est un achat facilité. Plus de 80% des français l’utilisent.Les acquéreurs d’aujourd’hui confirment leurs attentes en termes d’innovation et de nouveaux services connectés. Ils se montrent également très attentifs aux enjeux de confiance et de transparence ».

Que recherche le particulier ?

La recherche d’information domine, en particulier, la consultation d’annonces immobilières. En ce qui concerne l’apport du digital dans la réalisation d’un achat ou d’un investissement immobilier, les particuliers considèrent qu’il apporte plus de choix en amont, qu’il facilite l’achat et et qu’il permet une meilleure information.

La consultation ou le recours à des avis clients sont par ailleurs largement pratiqués plus de la moitié des particuliers ont consulté des « avis clients » dans le cadre de leur projet d’achat et en ont déposé eux-mêmes.

Pour lire la suite, Cliquez ICI

 

[VOUS SOUHAITEZ GAGNER PLUS ?] – 100 % de commission – 100 % GRATUIT – 100 % PRO.

Recevez notre Brochure : Cliquez ICI

Téléchargez notre Comparatif : Cliquez ICI

Comment démultiplier la rentabilité d’une location ?

En proposant des appartements de 40 à 50 mètres carrés, spécialement aménagés pour les colocataires. Deux options sont proposées aux investisseurs : le déficit foncier et la location en meublé non professionnel d’un point de vue fiscal peuvent dégager des taux de rendement incomparables.

L’investissement est-il taxé ?

Ce type de biens est promis à connaître le succès en répondant à une demande dans l’air du temps. Par contre, l’offre, en la matière, accuse un retard persistant. En outre, d’un point de vue fiscal, ces logements en colocation peuvent dégager des taux de rendement incomparables.

Lire la suite, Cliquez ICI

 

[VOUS SOUHAITEZ GAGNER PLUS ?] – 100 % de commission – 100 % GRATUIT – 100 % PRO.

Recevez notre Brochure : Cliquez ICI

Téléchargez notre Comparatif : Cliquez ICI

 

Comment faire entrer le style Jungle dans votre chambre ?

Vous voulez donner du style à votre chambre en lui insufflant une ambiance jungle. Fougères, matériaux naturels et camaïeu de vert envahissent la chambre.

Les feuillages et autres motifs tropicaux envahissent nos intérieurs. La décoration a cédé à la tendance jungle. Pourtant, il n’est pas toujours facile de suivre cette mode sans tomber dans l’excès.

Comment ne pas céder au total look jungle ?

Sans céder au total look et envahissant, voici quelques pistes pour faire entrer la jungle dans votre chambre,

Le défi du look jungle a été parfaitement relevé par l’hôtel Providence, situé à Paris. Leur suite s’est parée d’un papier peint aux motifs de la jungle, créant une identité visuelle forte. Le choix du mobilier et de la décoration vient apaiser le tout : des tons froids, rehaussés par quelques touches de métal.

Lire la suite, Cliquez ICI

 

[VOUS SOUHAITEZ GAGNER PLUS ?] – 100 % de commission – 100 % GRATUIT – 100 % PRO.

Recevez notre Brochure : Cliquez ICI

Téléchargez notre Comparatif : Cliquez ICI

Quelle couleur tendance choisir pour sa cuisine ?

Vous ne rêvez que d’une chose, Avoir une nouvelle cuisine et c’est de ne plus voir cet horrible mur orange quand vous prenez votre petit déjeuner.

Votre cuisine, après de bons et loyaux services, a besoin d’un sérieux coup de pinceau.

Du noir ou du blanc, des poignées originales, des meubles chinés…

Dénicher les nouvelles tendances déco.

Comment vous en inspirer ?

Découvrez ces magnifiques cuisines et laissez vos envies vous guider !

Le noir :c’est La grande tendance qui se démarque cette année. Le noir est une couleur sobre et très originale.

Alors si vous l’osez, à vous le total look noir. Jouez alors sur les matières et les textures. Mais vous pouvez également choisir d’intégrer simplement quelques détails noirs, comme un mur ou des meubles bas.

 

Pour lire la suite, Cliquez ICI

 

 

[VOUS SOUHAITEZ GAGNER PLUS ?] – 100 % de commission – 100 % GRATUIT – 100 % PRO.

Recevez notre Brochure : Cliquez ICI

Téléchargez notre Comparatif : Cliquez ICI

Les Français sont très satisfaits de leur copropriété ?

Plus de la moitié des copropriétaires déclarent être globalement satisfaits par leur copropriété : 15 % affirment même être très satisfaits. Les avantages mis en avant sont la mutualisation des coûts, qu’il s’agisse des charges de gestion courante ou des travaux exceptionnels , ainsi que la possibilité de participer aux prises de décision et le fait d’avoir des voisins.

Par contre, un quart se déclarent insatisfaits, mettant en avant la difficulté à obtenir un consensus avec les autres copropriétaires les nuisances de voisinage et l’obligation de se conformer à des règles communes .

 

Les charges de copropriété sont elles perçues comme trop élevées ?

Oui, les charges de copropriété sont perçues comme élevées . Deux tiers de ces dépenses correspondent à des frais de chauffage, de personnel et d’entretien, à cela s’ajoutent les travaux de rénovation.

Un copropriétaire sur deux estime que sa copropriété réalisera d’importants travaux de rénovation dans le futur  de plus ces travaux seront financés avec un crédit.

En France, près de 3 logements sur 10 appartiennent à une copropriété. Cette part est en forte progression puisqu’elle était de 20 % en 1988. La quasi-totalité des lots en copropriété sont des appartements.

Lire la suite, Cliquez ICI

 

[VOUS SOUHAITEZ GAGNER PLUS ?] – 100 % de commission – 100 % GRATUIT – 100 % PRO.

Recevez notre Brochure : Cliquez ICI

Téléchargez notre Comparatif : Cliquez ICI

Remise en mains propres d’un compromis est -elle valable ?

Même si la remise de l’acte en mains propres ne répond pas aux exigences du code de la construction et de l’habitation, le document remis le jour de la signature de la promesse de vente par le mandataire du vendeur doit remplir la condition exigée par la loi soit une notification de l’acte présentant des garanties équivalentes à la lettre recommandée avec demande d’avis de réception pour la date de réception.

Qu’exige le code de la construction et l’habitation ?

Le code de la construction et de l’habitation n’exige pas que le droit de rétractation reconnu à tout acquéreur non-professionnel soit mentionné en caractères très apparents ou suffisamment lisibles dans le compromis de vente ou tout autre document annexé à ce compromis.

Néanmoins la remise en mains propres de la copie du compromis de vente et d’un document annexe ne constitue pas une notification valable en ce que le droit de rétractation de sept jours annoncé en caractères tout aussi petits et sans plus d’aération, n’avait pas été rappelé en termes suffisamment apparents ou lisibles.

Réponse de la Cour de Cassation, Cliquez ICI

 

[VOUS SOUHAITEZ GAGNER PLUS ?] – 100 % de commission – 100 % GRATUIT – 100 % PRO.

Recevez notre Brochure : Cliquez ICI

Téléchargez notre Comparatif : Cliquez ICI

Quel est le dernier délai pour immatriculer les copropriétés ?

Le 31 décembre prochain sera le dernier délai pour immatriculer les copropriétés de 50 lots et moins. L’échéance se rapproche !

Selon la loi Alur, du 24 mars 2014, l’ensemble des copropriétés doivent être immatriculées sur le Registre national des copropriétés. Débutée ,il y a déjà plus de deux ans, l’obligation touche désormais à sa fin. Conformément au calendrier mis en place, les copropriétés de plus de 200 lots sont déjà immatriculées.

A quoi sert l’immatriculation ?

Elle a pour but de mieux connaître l’état des copropriétés et de prévenir d’éventuels dysfonctionnements.

En France, il y a plus de 700 000 immeubles. L’immatriculation avait été demandée, d’une part, pour les répertorier et se faire une idée exacte de la situation financière de chacune d’entre elles, d’autre part, parce que, derrière, il y a des objectif de rénovation, de salubrité, de sécurité…

Pour Lire la suite, Cliquez ICI

 

[VOUS SOUHAITEZ GAGNER PLUS ?] – 100 % de commission – 100 % GRATUIT – 100 % PRO.

Recevez notre Brochure : Cliquez ICI

Téléchargez notre Comparatif : Cliquez ICI

 

Il n’est légalement pas obligatoire de faire appel à un professionnel pour vendre un bien immobilier. Les démarches peuvent ainsi être accomplies librement par le propriétaire vendeur à condition de respecter certaines règles. Quels sont les informations à transmettre impérativement à son acheteur ?

LA RESPONSABILITÉ DU VENDEUR EST ENGAGÉE

Un devoir d’information vaste

Le vendeur est tenu par la loi d’informer son acquéreur avec le plus de précisions possibles. Un devoir qui engage sa responsabilité. Avant de mettre en vente son bien immobilier, il est donc recommandé de s’adresser à un professionnel du droit qui accompagnera le vendeur pour que la vente se déroule dans les meilleures conditions.

Transmettre des informations générales, juridiques et techniques

Le vendeur doit fournir à son acquéreur l’ensemble des éléments qu’il détient sur le bien à vendre. La loi prévoit d’ailleurs une liste de ces informations. Ce sont par exemple l’existence de servitudes, d’hypothèque ou de privilège éventuels qui doivent être portés à la connaissance de l’acheteur.

A défaut du respect de cette obligation, les tribunaux sanctionnent sévèrement.

LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS OBLIGATOIRES

Pour un bien immobilier à usage d’habitation

Lorsqu’il s’agit d’un logement, le vendeur doit, pour la signature du compromis de vente, communiquer à l’acheteur, différents diagnostics. Ces documents sont le DPE selon la date de construction du bien, le diagnostic assainissement lorsque l’immeuble n’est pas raccordé au réseau public. Enfin, ceux concernant l’amiante et le plomb sont également obligatoires, parmi quelques autres. Une liste des diagnostics peut être fournie par les sociétés qui réalisent ces constats.

Veiller à la durée de validité

Avant de faire établir ces diagnostics, le vendeur devra prendre soin de se renseigner sur leurs durées de validité respectives. Par exemple le DPE est valable 10 ans tandis que le diagnostic termites n’a une durée de validité que de six mois.

 

LE BIEN EST SITUÉ DANS UNE COPROPRIÉTÉ

Le carnet d’entretien

Les immeubles en copropriété détiennent obligatoirement un carnet d’entretien que l’acquéreur doit détenir pour son achat. Il en est de même du règlement de copropriété, de l’état descriptif de division ainsi que le montant des charges courantes et des sommes restantes dues au syndicat des copropriétaires.

Indiquer la surface du logement à vendre

Lorsque le bien immobilier à vendre est situé dans une copropriété, le vendeur doit impérativement transmettre à son acquéreur la surface du bien nommé « Loi Carrez ». Une superficie qui ne peut qu’être calculée par un professionnel dont il faut vérifier l’exactitude. En effet, en cas d’erreur sur ce mesurage, l’acheteur est en droit de demander à son vendeur une réduction du prix de vente.

Le recours pour diminution du prix de vente

Si la superficie réelle du bien vendue s’avère être inférieure de plus de 5% à celle indiquée par le vendeur, celui-ci devra supporter une diminution du prix de vente proportionnelle à la différence. Cette action en diminution du prix de vente doit être réalisée par l’acquéreur dans le délai d’une année à partir de la signature de l’acte authentique de vente.

EN CE QUI CONCERNE LES TERRAINS A BATIR

Indiquer les règles de construction

Lorsqu’un vendeur est propriétaire d’un terrain sur lequel l’acquéreur souhaite construire une habitation à usage personnel ou professionnel, il doit lui être indiqué le bornage exact du terrain si celui-ci a été réalisé. Il lui faut également l’informer des règles d’urbanisme applicables et les possibilités de construction qui sont autorisées.

ETRE TOUJOURS TRANSPARENT ET PRÉCIS

Un acquéreur qui doit être parfaitement informé

Le vendeur a l’obligation en règle générale d’être le plus transparent possible quant à l’état, la description et les spécificités du bien qu’il vend, vis-à-vis de son futur acquéreur. Vendre son bien sans l’intervention d’un professionnel est possible, mais il faut être extrêmement vigilant. En effet, si l’acquéreur se voit cacher une information essentielle, il est en droit de se retourner légalement contre le vendeur et de réclamer des dommages et intérêts en réparation du préjudice subi.

 

CREDIT PHOTO: Affaires de vecteur conçu par Makyzz